« Google nous informe, nous transforme, nous déforme »

Larry Page–Google I/O Mai 2013 :
« Il y a beaucoup, beaucoup de choses importantes et excitantes que nous pourrions faire, mais nous en sommes empêchés parce qu’elles sont illégales [… ] En tant que spécialistes de la technologie, on devrait disposer d’endroits sûrs où l’on pourrait essayer des choses nouvelles et juger de leurs effets sur la société et les gens, sans avoir à les déployer dans le monde normal. »

Aujourd’hui, Google est plus qu’un moteur de recherche. Google est aujourd’hui, Google est demain.
Il est notre société, nos données, nos comportements, nos modes de vie, … Il nous informe, nous transforme, nous déforme.

Extrait Du mémoire de Recherche 2015 « Google peut-il nuire aux entreprises et autres entités sociétales » :

« Je me lève demain avec une voix Googl-ienne implantée directement à la source (j’ai choisi une voix joviale pour me motiver le lundi), elle m’indique le programme de la journée. J’enfile ma robe connectée «Jacquard», je scanne mon petit déjeuner avec mon smartphone, je saute dans ma voiture autoguidée et file travailler dans une filiale Google.
Fin de la journée, une pop-up dans mes Google Glass, dans 6 jours et 4h, mon frigo va tomber en panne. La commande s’affiche sur ma montre, le frigo correspond à mon budget (mon compte en banque a été scrollé il y a 7 min). Je valide l’achat, pas besoin de m’organiser pour la réception, Google a tout booké dans mon Google Agenda.
Je dois aller faire un footing : Google m’apprend que j’ai pris 400 grammes aujourd’hui, il m’indique le parcours adapté selon le trafic, C’est bon, j’ai un cœur parfait, je l’ai acheté en promo sur Google Shop il y a peu, il n’était pas assez puissant apparemment. Ma nouvelle vie googl-ienne est parfaite. Je n’ai plus besoin de réfléchir, de programmer, de chercher, de m’intéresser, de m’ennuyer, de prendre du temps, d’imaginer, de me tromper… de vivre. « Le meilleur des mondes » non ? »